Mauro et son père

Mauro et son père

Nous sommes en pleine époque « yéyé », la musique s’électrifie. De plus en plus de jeunes jouent de la guitare, les groupes instrumentaux font fureur en essayant de suivre les traces des Shadows, Ventures et autres Spotnicks. Puis les groupes anglais commencent à adapter des morceaux du répertoire black américain, quand ils n’écrivent pas eux-mêmes des originaux tels les Beatles, Stones, Yarbirds, Animals… Et ce sont les arpèges du « The house of the rising sun » de ces derniers qui déterminent la vocation de Mauro : jouer de la guitare. Nous sommes en été 1964 et Mauro travaille presque toutes ses vacances pour s’acheter une Egmond mondèle « Lucky 7 » de fabrication Hollandaise qui coûtait la bagatelle de 225 francs (38,9 €) de l’époque ! C’était comme une Gibson Les Paul mais à caisse creuse.

Winds Of Future (1969).

Winds Of Future (1969).

A partir de ce moment Mauro s’acharne à reproduire toute la musique qu’il aime jusqu’à Jimi Hendrix qui lui donne du fil à retordre – il l’avoue lui-même – car des tas de choses dans sa musique sont absolument inouïes. Dès qu’il arrive à reproduire un tant soit peu l’univers hendrixien, Mauro, qui y puise un enseignement inestimable, se fait une spécialité d’interpréter la quasi totalité de l’album « Are you experienced » et des simples qui sortent à la même époque. C’est alors que des jeunes de son entourage manifestent le désir d’apprendre aussi la musique et Mauro donne ainsi ses premiers cours… Il rencontre les musiciens les plus cotés à Meaux et intègre un groupe où il va remplacer le soliste. Le rythmique passera à la basse. Ce groupe, Winds Of Future, de 1967 à 1970, va être « le groupe » de Meaux, et tournera intensément dans sa région puis en province et sera deux fois vainqueur du célèbre tremplin du Golf Drouot d’Henri Leproux à Paris. La musique jouée est un mélange de reprises des idoles de l’époque (Hendrix, Cream/Clapton), John Mayall and the Bluesbreakers, Fleetwood Mac, Chicken Shack, Aynsley Dunbar Retaliation, Free, Jethro Tull…) agrémentées de parties inédites qui peu à peu feront figure de compositions personnelles…

 

Une réponse BIO 1960

  1. lefebvre Philippe dit :

    Je suis allé au Lycée d’etat d’Evreux (27) où l’organiste du groupe etait sans doute aussi lycéen (1969)
    Ils avaient fait 2 concerts à Evreux dont l’un à la base aérienne (militaire) et un autre dans un night club
    Le répertoire etait beaucoup basé sur les CREAM
    J’ignorais que les autres membres du groupe etaient de Meaux
    Quel etait le nom de l’organiste ?



Get Adobe Flash player